Les filles  du vent

Les filles du vent

Un jour de grand vent ou de brise légère , les graines quittent la matrice et s’en vont vivre leur vie…

Certaines se perdent en chemin, quelques unes trouvent un terreau fertile pour faire leur nid, d’autres enfin sont des rescapées. Elles ont virevolté, manqué de se perdre et finalement se sont raccrochées à la vie in extremis investissant des lieux improbables, mal commodes …

Ces « filles du vent » ont des noms savants : saxicoles (quand elles vivent sur les rochers ou les murets) ou chasmophiles ( quand elles vivent dans les fissures ) mais,  me laissant  porter par leur souffle ,  j’ai quelque peu revisité la classification…

  • Celles qui aiment le mille-feuilles, qui se coincent volontiers entre  les deux strates horizontales d’un mur de pierres ou de briques :

Le nombril de Vénus (Umbilicus rupestris) ne s’intéresse qu’à lui même dans la fraîcheur et l’humidité de ce mur de pierres exposé au nord .

Saint Fortunat ( Ardèche )
Saint Fortunat ( Ardèche)

Cette plante, dont je ne connais pas le nom, à l’allure de salade verte et pourpre joue le camouflage sur le mur de brique.

Honfleur ( Calvados )
Honfleur ( Calvados )

La cymbalaire des murailles (Cymbalaria muralis) , comme son nom l’indique vit dans les murailles . Des murailles illustres ici puisque ce sont celles du château de Guillaume le Conquérant. Mais ne vous fiez pas à la modestie de cette petite fleur violette et tremblez car son deuxième nom est : Ruine-de-Rome ( rien de moins! J’adore cette démesure ! )

Falaise ( Calvados )
  • Campanule des villes et campanule des champs …

La campanule des villes investit le logement large et confortable d’une fissure urbaine , tandis que la campanule des champs , intrépide et baroudeuse bivouaque sur la paroi rocheuse d’un canyon provençal.

Pont Aven (Finistère )
Gorges du Regalon (Vaucluse)
  • Les graines spirituelles…

… comme ces giroflées qui, dans leur quête de sacré , choisissent les murs bénis d’une église pour y faire leur nid. Comme elles aiment leur prochain, elles acceptent des pissenlits comme voisines. On leur pardonnera le tout petit pêché de vanité qui est de se choisir des copines de couleur raccord pour briller davantage …

Falaise (Calvados )
Falaise (Calvados )
  • Celles qui aiment grimper les escaliers …

… comme la vergerette (erigeron) ou notre petite terreur violette la Ruine de Rome (Cymbalaria muralis)

Douarnenez ( Finistère )
Douarnenez ( Finistère )
  • Les stars du roof top !

Sont nominées : les fougères

Daoulas (Finistère)
  • Celles qui aiment descendre le long des bons tuyaux bien rouillés , bien mouillés…

… comme la fine et gracieuse capillaire …

Palma de Mallorca
Palma de Mallorca
  • Celles qui aiment l’architecture militaire du XVII°s et la vue sur la mer …

De l’Atlantique à la Manche, ces adeptes des embruns, ont élu domicile dans les fortifications Vauban et ont inventé bien avant l’heure le mur végétal .

Saint Vaast la Houge (Manche)
Saint Vaast la Hougue (Manche)
Saint Vaast la Hougue (Manche)
  • Celles qui aiment la tranquillité.

    Quoi de mieux qu’une tombe abandonnée pour vivre une vie paisible , grandir en arbre entre les stèles, faire bronzer au soleil sa peau de graminée dans une vasque désertée ?

Lyon ( Rhône )
Lyon ( Rhône )

Quoi de mieux qu’une back yard délaissée pour se sentir pousser des ailes de conquérantes en grignotant le béton des dalles et en jaillissant en mode warrior du trou du parasol d’une table abandonnée ?

Liverpool (UK)
Liverpool (UK)

Les « filles du vent » sont partout autour de nous. On peut de temps en temps s’arrêter pour voir où se niche leur beauté et admirer leur remarquable vitalité …

Cet article a 8 commentaires

  1. Merci pour ta poésie Véro. Et toujours saint-vaast-la-hougue dans nos coeurs. Grosses bises. Sandra

    1. Merci Sandra, je pensais bien que ce clin d’oeil normand te ravirait… Bises

  2. Merci pour ce joli tour de ces herbes un peu folles, un peu sauvages, et tellement déterminées à occuper des espaces qui ne leur sont pas forcément propices … La nature sait reprendre ses droits !!! C’est un billet qui m’a permis de découvrir le nom de quelques unes de ces plantes qui poussent comme bon leur semble 🙂 Bonne fin de journée, Nathalie 🙂

    1. Oui, oui, on ne peut qu’admirer l’inventivité et l’adaptabilité de ces « filles du vent « … Je suis heureuse que ce mini voyage au pays des herbes libres vous ait plu! A bientôt de vous lire sur votre blog. Véronique

  3. Quel régal Véro….. merci pour ce partage

    1. Des bises… dans l’attente de te féliciter à mon tour pour la petite fleur qui arrive dans votre jardin …

  4. J’aime bien cette idée de plantes qui font de la résistance. Merci et bravo pour la réhabilitation de ces oubliées des ruines, des fossés, des cimetières et autres lieux inhospitaliers !
    Bises

    1. Et oui, il n’y a pas que les stars choyées du jardin dans la vie! Merci Bernard pour ta lecture fidèle et attentive … Bises

Laisser un commentaire

Fermer le menu