Corbeille de jacinthes

Corbeille de jacinthes

Envie d’éclairer votre hiver avec des fleurs plus durables qu’un bouquet ? Et si possible parfumées ? Misez sur la jacinthe !

Il était une fois trois jacinthes dans un panier … qui ont mis trois petites semaines à éclore . Récit d’une gestation…

Le jour 1

On trouve le nid  (une belle corbeille ) pour les œufs ( bulbes forcés de couleur rose ). Cette année, je les ai achetés,  mais on peut aussi choisir de préparer les œufs, je veux dire les bulbes, en les forçant soi-même.  Ça demande juste un peu d’anticipation.( voir l’article:  Jacinthe, star de janvier )

Pour la décoration : une traîne de lierre, de la mousse et des branches de noisetier tortueux.

On arrose les 3 bulbes, puis on les pose sur un lit de terreau que l’on recouvre de mousse.

Il ne reste plus qu’à entourer de lierre et piquer le noisetier . Voilà notre corbeille est prête.

Et là on regarde nos plantes pousser en s’émerveillant chaque jour des progrès de nos protégés.

Le jour 13

Les oisillons cassent la coquille et pointent le bout du nez. On continue à bien humidifier la composition pour humer chaque matin la fraîche odeur de sous bois. On s’attendrait presque à voir des champignons pousser!

jacinthes vertes

Le jour 21: l’envol et la maturité

Un matin,  ça y est les fleurs sont là !

 Et là on s’aperçoit que nos 3 oignons identiques à première vue, sont bien différents : il y a le grand qui a pris l’ascendant, le petit timide qui pousse un peu tordu et le moyen qui fait le lien … Mais de cette ronde inégale s’élève un même parfum.

La jacinthe forcée qui réjouit notre œil et ravit notre odorat, réveille nos sens endormis dans cette trêve hivernale de jardin. Et c’est pour ça qu’on l’aime …

Laisser un commentaire

Fermer le menu